Beauferie

Des histoires de peur à dire la nuit dans la forêt

Des histoires de peur à dire la nuit dans la forêt

WYB || Si vous aimez très fort les clichés mais que vous manquez cruellement de vécu, lisez les témoignages d’autrui d’expériences de l’étrange.

Vous avez prévu vous et votre bande d’allez camper dans les bois ou à la montagne prochainement. Vous en êtes persuadé, un bon feu de camp n’est rien sans ses histoires de peur. À l’époque, lorsque vous aviez encore une mèche qui cachait votre acné vous n’aviez rien d’autre à raconter que la fois où vos parents n’étaient pas là et que vous aviez entendu des bruits étranges dans le sellier et que vos parents vous avez retrouvé dans l’armoire. Vous vous étiez pissé dessus et vous en pleuriez encore.

Aujourd’hui si les craquements venus de la forêt et le silence incroyable de la nuit en vous suffisent pas à vous foutre les jetons, on vous propose de lire des témoignages (rapportés orthographiquement tel que nous les avons trouvé) du web de l’obscur pour faire sensation autour du feu.

Un témoignage de Chaimae de Tanger :

« L’histoire: Bonjour ! (ou bonsoir ) je ne sais pas ce que vous allez penser de cette histoire mais je tenais a la partager :
il y as deux ans en été je me suis réveiller a l’aube a environs 5h du matin rien de bizarre jusqu’à la,  sauf que je ne bougeais pas par moi même cet a dire que j’était comme une sorte de marionnette : je m’était lever avec une longueur déroutante qui ne m’est pas propre et mon coup d’œil était fixe comme s’il désirais voir apparaitre quelque chose, et la ce « quelque chose » s’est matérialiser  voici ce que j’ai pu retenir: « il » avais la taille d’un enfant de cinq-sept ans, très pale et fantomatique avec des cheveux ondulé-bouclés gris sombre court et deux puits profond comme un trou noir sur lequel s se détacher deux cils blanc, je n’ai pas pu noter le reste de sa morphologie étant donner que j’était comme hypnotisée par ces yeux avec un air hébété, mais je pense qu’ils avais une chemise de nuit grise. L’apparition prenait toute la place de mon intention, je ne pensais a rien, le reste du décor était brumeux , après quelque minutes ou secondes de contemplation muette la  chose a commencer a « glisser » vers l’arrière et moi mue par je ne sais quel pulsion j’ai tendue ma main vers lui comme pour l’attraper et lui aussi ! bien qu’il glissé toujours vers le mur en face de moi, comme je n’ai pas pu le rattraper j’ai voulu descendre de mon lit mais ma jambe a lâcher, je suis tomber et  cet accident a du m’arracher de la vision de l’esprit pendant une fraction de second et aussitôt que je reportât mes yeux sur lui il était transparent et disparaissais petit a petit pour enfin s’évaporer totalement ses « yeux »était fixé sur ma main encore tendu vers lui. Moi qui suis d’humeur assez froussarde je n’avais pas eu peur quand je l’ai vue et quand il a disparu, je suis resté assise sans bouger et sans rien ressentir. J’ai seize ans maintenant et je ne comprends toujours pas ce qui m’est arrivé, ce qui est sur c’est que je n’ai jamais de ma vie eu une quelconque hallucination ni auqu’un problème psychologique. Et as partir de ce jour la je me levais toujours en sursaut sans me souvenir du précédent rêve.« 

L’histoire d’Ysora :

« L’histoire: Bonjour, bonsoir. De psoeudo Ysera, j’ai 17 ans et j’aimerais parler de quelque chose qui arrive en ce moment…
Je m’explique. J’ai emménagé en Bretagne, je viens de région parisienne. Je vie avec mon copain et mes parents. Cela fait 6 mois qu’on est ici. Je me suis toujours sentie étrangement mal à l’aise dans ma chambre qui est la seule pièce au second étage et à côté de la porte de la cave du bâtiments. J’ai dans ma chambre une boîte posée au sol, sous une commode. Cette boîte contient mes sous-vêtements. Depuis 1 mois, tous les jours, je retrouve le couvercle de ma boîte par terre. Parfois je sens une odeur très désagréable comme un animal mort ou des égouts. Le radiateur est au maximum, mais il arrive qu’il fasse très froid d’un coup. Je fais très souvent des rêves étranges qui se produisent dans mon appartement, toujours. Aujourd’hui, avec ma mère on a tenté d’enregistrer ma chambre que je partage avec mon copain. Ma mère pose des questions. « Il y a-t-il quelqu’un ? » Rien. Une autre « manifestez vous » un très fort craquement se fait entendre. Puis « comment vous appelez vous ? » Et au bout de 2-3 secondes, un soufle très violent .« 

Anonyme : 

« L’histoire: A l’époque, j’habitais dans une citée, dans un appartement privé.
Il y avait trois chambres alignées. Celle du milieu où mes parents dormaient, celle de gauche ou moi et ma soeur dormions et celle toute à droite, la futur chambre de mon petit frère pas encore né.
C’était un dimanche, tout les dimanches on allait chez mes grands parents. Ma maman avait décidé de ne pas y aller ce jour là, j’crois qu’elle s’était disputée avec mon papa mais pas sûre, peut-être qu’elle ne se sentait pas bien, elle était presque au terme de se grossesse enfin bon je m’égare.
Nous étions chez mes grands-parents sans elle et tout à coup mon papa reçoit un coup de file de ma mère. Elle pleurait au téléphone, elle disait qu’elle avait peur, qu’elle entendait un petite fille dans ma chambre, la petite fille riait et ma mère pleurait.
Du coup on est tous rentrés, ma grand-mère y compris, elle connaissait bien ces trucs là, certains l’appelaient sorcière et d’autre sauveuse. Elle a aidé beaucoup de gens.
Bref, on est rentrés et nous on a rien entendu mais ma maman était tellement paniquée, ma grand mère s’est approchée de ma chambre, la porte était fermée. 
Elle nous a dit de ne plus y rentrer, qu’elle reviendrait faire ce qu’il faut, du coup et bien on a dormi dans la chambre de mon petit-frère. Chaque nuit on entendait du bordel dans la chambre, chaque nuit on était plutôt flippés. Ma grand-mère a commencé à venir pendant plusieurs jours consécutifs, je sais pas c’qu’elle a fait mais un jour elle nous a dit « c’est bon, vous pouvez rentrer dans votre chambre ». On a alors ouvert la porte et tout était retourné, on a dû tout racheter et refaire le papier peint etc.. Il y avait des griffes sur les murs, les meubles et les matelas était éventrés. Enfin bon mauvaise expérience.. « 

Témoignage de Jean-Antoine de Poudenas

« L’histoire: je connaissais une femme( Alexandra) qui était suivi par les carmélites d’Agen, je ne vous raconterez pas son histoire exorcisme car cela prendrez des heures à expliquer tout les effets surnaturels qui lui est arrivé pendant qu un prêtre essayer de faire partir le démon du fond de ses entrailles, mais je vais vous raconter se qui met arriver avec elle. Malgré que je sois croyant, je suis comme st Thomas, j ai tendance à ne croire que se que je vois et malgré le témoignage de pas mal de personnes à son sujet, ma stupidité  et mon orgueil a me croire invulnérable à ce genre de phénomène .Une nuit pour m’amuser j’ai brandi mon crucifix sur son visage en disant » VA-TANS SATAN je te l ‘ordonne!! A peine ai je dit ces mots( je suis du genre blagueur et aime m’amuser) une chose que je ne pourrai même pas décrire tellement j avais PEUR DE CETTE PUISSANCE MALEFIQUE qui rentré en moi, commençant par le tête et se dirigeant vers mon cœur; Du coup j’ai récité  » je vous salut.  .. » en m’enfuyant de sa maison comme un voleur. je me cryais perdu, tout au moins mon âme, mais à force de réciter la prière de la Vierge , cela est parti de la même façon dont c’était rentré en moi . Deux semaines apres j’ai telephonez à Alexandra pour qu’elle puisse m ‘expliquer se qui m’était arriver; quand le son téléphone décrocha, une voix horrible me répondit » ALORS SA VAS MIEUX » je raccrocha et ne vis jmais plus cette femme et jura de ne plus rigoler sur des choses comme celle ci! »

Elle : « Ah ouais, pour de vrai?! »

Vous : « Bah je sais pas, c’est ce qu’il y avait écrit »

Pleins d’autres histoires à lire ici

Beauferie

More in Beauferie

Rangers du Web, gourous de l'Internet, Urban Shaker, webmag résolument positif, déniche l'info web 5.0 qui fera de vous le caïd à la machine à café. Biberonnés à base de Street Life & Pop Culture, nos mamans n°1 du chat sur minitel, ont inventés les chaînes e-mail sur le net et nous ont transmis le goût du digital.

L’ensemble des informations tendances de l’internet à ne pas manquer ici.

Urban Shaker, Pop & Street Culture only.

Copyright © 2011-2015 Proudly Made by SAS COMMUNICATION