Kulture

Ne likez pas le chihuahua de votre mémé

Ne likez pas le chihuahua de votre mémé

Non, on ne parle pas du dernier choc sur le mariage gay mais bien du nouveau choc de la galaxie facebookienne: La semaine dernière, Marc Zuckerberg a annoncé la création d’un nouveau moteur de recherche interne dénommé «  Graph Search ». Le principe part d’une bonne intention. Il s’agit pour le Big boss de Facebook de permettre à chacun d’entre vous de trouver des personnes avec qui vous auriez des endroits, centres d’intérêts en commun etc. Par exemple, des « restaurants près de chez vous et que vos amis aiment » ou encore « Les amies de vos amis qui sont célibataires et qui jouent à Games of Thrones » mais aussi « Les amis de vos collègues qui sont managers chez la Caisse d’Epargne ». Jusque là, tout va bien.  Sauf que si l’on creuse un peu, on s’aperçoit que ce nouvel outil peut mener a de véritables cataclysmes. C’est ce que Tom Scott a tenté de prouvé.

Tout ce que vous pouvez « Liker » pourra être utilisé contre vous. Sur le Tumblr «  Actual Facebook Graph Search », Tom Scott publie des résultats qui peuvent vous faire sourire, mais qui vous feront  aussi flipper ! En effet, en assimilant, l’âge, le sexe, les préférences sexuelles et politiques, les centres d’intérêts signalés par un « like » et le lieu géographique, les possibilités de combinaisons sont incalculables, et peuvent révéler bien des secrets. Ainsi, on peut par exemple chercher et surtout trouver « Des mères catholiques qui aiment la marque Durex et qui habitent en Italie » ou encore, tout aussi inquiétant «  Des hommes musulmans qui aiment les hommes et habitent Téhéran » mais aussi « Des entreprises qui emploient des gens qui aiment le racisme », bizarrement Mc Donald’s et US Air Force arrivent en tête.

Le vrai problème en réalité, c’est que non seulement Facebook changent ses boutons de réglage comme de chemise et qu’il n’est pas facile de s’y retrouver, mais en plus de cela la plupart des utilisateurs ne font pas attention à leurs paramètres de confidentialité. Résultat ? N’importe qui peut voir n’importe quoi.

Marc Zuckerberg et son gang pourraient très bien souhaiter résoudre ce conflit intime en imposant des réglages un peu plus stricts sur la plateforme. Sauf que le gagne pain publicitaire descendrait en flèche. Si les utilisateurs continuent dans leur lancée en donnant assez d’informations, Facebook sera conduit à devenir le prochain site de rencontre préféré (juste après Spotted bien sûr) mais aussi l’agence de recrutement suprême.

Pour le moment, il faut avoir un profil en Anglais pour posséder Graph Search. Que les français se rassurent, ils y auront accès dans plusieurs mois. En attendant, profitez-en pour bien régler vos paramètres de confidentialité ! Alors, danger imminent ou chamboulement révolutionnaire ?

More in Kulture

Rangers du Web, gourous de l'Internet, Urban Shaker, webmag résolument positif, déniche l'info web 5.0 qui fera de vous le caïd à la machine à café. Biberonnés à base de Street Life & Pop Culture, nos mamans n°1 du chat sur minitel, ont inventés les chaînes e-mail sur le net et nous ont transmis le goût du digital.

L’ensemble des informations tendances de l’internet à ne pas manquer ici.

Urban Shaker, Pop & Street Culture only.

Copyright © 2011-2015 Proudly Made by SAS COMMUNICATION