Streetlife

Festival Hippocampus, voici le petit compte rendu de l’événement !

Festival Hippocampus, voici le petit compte rendu de l’événement !

Vendredi 

C’est parti ! Fin de semaine, début du weekend, on démarre en beauté avec le groupe La >Granja Orchestra qui a su motiver les troupes comme il se doit pour la suite de la soirée. Bonne ambiance dès l’arrivée, ça nous annoncer la couleur pour la suite ! Petit changement sur la programmation, The Skints n’ont pas pu être sur place malheureusement, mais pas de panique ! Tout l’équipage Hippocampus a su trouver une solution en moins de 48 h, et voilà le groupe remplacé par The dirty south crew. Super belle claque musicale, un mélange de reggae/rock accompagné de violons, un groupe très convivial avec son public, avec une pêche d’enfer, l’ambiance ne cesse d’augmenter au cours de la soirée, ils savent faire bouger la foule et prépare progressivement l’arrivée de Naâman ! Public déchaîné, réel partage avec les artistes, tout ce passe vraiment bien. Et pour conclure cette soirée, Naâman débarque sur scène accompagné des Deep Rockers Crew, élan de folie dans la foule, c’était parti jusqu’à minuit et demi. Ça n’a pas arrêté, c’était de la folie ! Le partage été encore plus fort, la musique, les vibrations, l’ambiance, tout pour s’évader dans son univers. L’artiste a commencé à annoncer la fin du concert à minuit, mais en réalité, il a duré trente minutes supplémentaires, en demandant à son public de chanter avec lui, de bouger sur sa musique comme il le souhaitait, séparant la foule en deux pour créer des échos. C’était fort en sensations! On valide ce premier soir avec brio !

Samedi 

C’est reparti ! Dernier soir, on commence la soirée avec Chill Bump, à peine rentrés dans la salle on sentait déjà les vibrations du sol, les basses à fond, on entre donc dans la salle et là ! …
Folie totale encore une fois, les gens étaient à fond dans le truc, les artistes ont su mettre l’ambiance comme il le fallait pour enchaîner avec Chinese Man ! Plus la soirée passée, plus on sentait la salle se remplir, de plus en plus serrer, on savait que Chinese Man était attendu ! Ça commence. Le gong chinois retenti, comme l’annonce d’un moment de folie totale. Pas louper ! Pour leurs 10 ans, ils ont juste mis le feu. Il fallait y être pour comprendre les amis, le public ne tenait pas en place, du son, du mix, du partage, des slams dans la foule, et par le public mais les artistes se sont également laissé portés par leurs fans ! Super moment. Et pour finir la soirée, Dr Vince se trouver dans la petite coopé, et à mixer pour les derniers fêtards qui restés jusqu’à une heure et demie du matin ! Le petit plus bien cool, Chill Bump & Chinese Man étaient à l’accueil pour signer des autographes, faires des selfies, échanger un peu, histoire de nous embellir la fin du festival !

Verdict

On attend l’année prochaine avec impatience, cette année le niveau était très haut, et si vous avez loupé celui-ci, faite en sorte de prévoir à l’avance l’année prochaine, on vous garantit un très bon weekend, et des souvenirs plein la tête ( et quelques courbatures )  !

Vos recherches :

  • cul gros de nicki minaj
  • dirty south crew

More in Streetlife

Rangers du Web, gourous de l'Internet, Urban Shaker, webmag résolument positif, déniche l'info web 5.0 qui fera de vous le caïd à la machine à café. Biberonnés à base de Street Life & Pop Culture, nos mamans n°1 du chat sur minitel, ont inventés les chaînes e-mail sur le net et nous ont transmis le goût du digital.

L’ensemble des informations tendances de l’internet à ne pas manquer ici.

Urban Shaker, Pop & Street Culture only.

Copyright © 2011-2015 Proudly Made by SAS COMMUNICATION