Kulture

Die Antwoord VS Lady Gaga

Die Antwoord VS Lady Gaga

Tout commence par la demande de Lady Gaga au déganté groupe Die Antwoord de jouer sa première partie. Non seulement ils refusent, mais ils en rajoutent une couche en se moquant ouvertement et sévèrement d’elle dans leur dernier clip « Fatty Boom Boom ».
En effet, on y découvre une personne déguisée en Lady Gaga, portant la fameuse robe en viande. Et elle n’est pas épargnée, car pendant qu’elle fait la touriste en Afrique du Sud, elle est victime d’une attaque à mains armées. On la voit également faire un passage remarqué chez le gynéco (où elle accouche d’une sauterelle) et finit dévorée par un lion. Rien que ça !

Véxée, Lady Gaga contre-attaque aussitôt et Tweet à ses 30 millions de followers : « i fink u freaky but you don’t have a hit. hundred thousand tIckets sold in SA. #thatmyshit– Lady Gaga (@ladygaga) October 17, 2012. »
Traduction: « Je vous trouve freaky mais vous n’avez aucun tube. Des centaines de milliers de tickets vendus en Afrique du Sud. #c’estmontruc« .
Puis elle rajoute: « On dirait que ce n’est pas une bonne idée de dire à quelqu’un que tu es fan. Tant pis. On comprend, vous n’êtes pas un petit monstre (Gaga appelle ses fans ses little monsters, ndlr). ON A COMPRIS. »

Non content d’avoir piqué la pop star au vif, Die Antwoord répond, via sa page Facebook et son compte Twitter : « Lady… même si tu es plus connue que nous… on est toujours plus cool que toi… en plus on n’a pas de crevettes dans nos parties intimes… haha !« .

La querelle de cour de récré devrait en rester là, et on attend maintenant de voir si le coup de pub sera bénéfique à Die Antwoord, qui est effectivement loin de boxer dans la même catégorie que Lady Gaga en termes de ventes de disques ou de tickets. Les « monsters » qui se ruent YouTube pour insulter Die Antwoord devraient en tout cas assurer une belle audience à leur dernière vidéo qui affiche déjà près de 3 millions de vues…

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu le clip:

 

 

Kulture

More in Kulture

Rangers du Web, gourous de l'Internet, Urban Shaker, webmag résolument positif, déniche l'info web 5.0 qui fera de vous le caïd à la machine à café. Biberonnés à base de Street Life & Pop Culture, nos mamans n°1 du chat sur minitel, ont inventés les chaînes e-mail sur le net et nous ont transmis le goût du digital.

L’ensemble des informations tendances de l’internet à ne pas manquer ici.

Urban Shaker, Pop & Street Culture only.

Copyright © 2011-2015 Proudly Made by SAS COMMUNICATION